Site de la section Mulhouse-Auguste Wicky du Parti socialiste
Site de la section Mulhouse-Auguste Wicky du Parti socialiste

DE QUOI JEAN-MARIE BOCKEL A-T-IL PEUR ?

Le par

Respecter Chacun, Agir pour Tous.

Pour Mulhouse avec Pierre Freyburger. Respecter Chacun, Agir pour Tous.

De quoi Jean-Marie Bockel a-t-il peur ?

De l’élection possible de Pierre Freyburger à la mairie de Mulhouse ? Comme il le laisse entendre, Pierre Freyburger est un homme d’expérience, au service des Mulhousiens qu’il rencontre sur le terrain, dans les quartiers, sur leurs lieux de travail et d’habitation. Il se préoccupe de leurs problèmes quotidiens : chômage, logement, sécurité, bien vivre ensemble… Les attaques personnelles que Jean-Marie Bockel croit devoir utiliser témoignent de sa peur de perdre qu’il n’arrive plus à masquer.

Elles sont indignes des fonctions qu’il exerce et qu’il espère encore occuper. Depuis que nous élus centristes au Conseil municipal de Mulhouse, travaillons avec l’équipe réunie autour de Pierre Freyburger à la définition d’un projet d’avenir pour Mulhouse nous avons constaté que nous étions entendus et compris. Pierre Freyburger a acquis la maturité qui lui permet de se situer au-dessus de la mêlée et de prendre en compte les intérêts de Mulhouse et des Mulhousiens avant tout.

Jean-Marie Bockel a-t-il vraiment peur que les « équilibres au sein de l’agglomération » soient remis en cause ? En réalité, tout en prétendant avoir passé la main, sans demander l’avis des Mulhousiens et pour défendre son intérêt personnel,Jean-Marie Bockel a peur de perdre sa fonction de président de M2A et son mandat de sénateur.

Il ferait mieux d’attendre le résultat des élections municipales dans les 34 communes de l’agglomération et de laisser les électeurs se déterminer, comme il le dit avant de se contredire en faisant des procès d’intention et en lançant des anathèmes. Chef de file des élus communautaires issus de la liste menée pour les municipales par Pierre Freyburger, j’aurai en cas de succès la charge de créer les conditions permettant de faire en sorte que la Ville de Mulhouse et M2A travaillent ensemble dans l’harmonie. Pour y parvenir, il faudra surtout éviter le piège mortel du « centralisme mulhousien », concept archaïque revendiqué par Jean-Marie Bockel et jean Rottner.

 

Bernard Stoessel

Sur le même thème, lire aussi :

Si vous souhaitez vous investir pour que les Primaires citoyennes soient un succès à Mulhouse:et apporter votre aide à la bonne organisation (tenue de bureau de vote, campagne), la personne
Le par
Les primaires citoyennes se dérouleront les dimanches 22 et 29 janvier. Elles désigneront le candidat de la gauche et des écologistes. Dans 7 bureaux de vote à
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :